Kjell Inge Røkke

Kjell Inge Røkke, né le 25 octobre 1958 à Molde en Norvège, est un entrepreneur et dirigeant d’Aker Solutions.

Biographie de Kjell Inge Røkke

Formation et débuts

Kjell Inge Røkke n'est pas brillant à l'école. Suite à son échec au baccalauréat du à sa dyslexie, il s'exile à Seattle, aux États-unis. Il est embauché en tant que graisseur sur un chalutier qui fait route vers l'Alaska. Il finit par acheter un chalutier, puis plusieurs jusqu'à constituer une flotte. Il parvient à posséder l'une des plus grandes flottes au monde dans les années 1980.

Carrière

Il revient alors en Norvège pour investir dans son pays. Il s'intéresse à l'immobilier, à l'industrie, à la distribution. Il a du flair pour les affaires. Il rachète des entreprises en difficultés puis les revend avec une plus-value. Dans les années 90, ROKKE consolide ses affaires. Il possède un Boeing 737 privé, un important patrimoine immobilier. En 1996, son consortium R.G.I. prend le contrôle de AKER YARDS via une offre publique d'achat et des fusions successives. AKER a plusieurs filiales : AKER BP (pétrole), AKER SOLUTIONS (services pétroliers, gaz, forage off-shore, transport maritime), AKER BIOMARINE (biotechnologie et pêche). En 2001, Kjell Inge Røkke prend le contrôle de KVAERNE (leader norvégien de l'off-shore pétrolier) dont le chiffre d'affaires est de 10 milliards d'euros. En 2006, il rachète en grande pompe les Chantiers de l'Atlantique en France. En 2007, il se désengage de Aker Yards qu'il détient à 66%. Il pèse désormais 1,8 milliards d'euros, l'une des plus grandes fortunes mondiale. En 2017, il annonce s'engager dans une action philanthropique : dépolluer les océans des plastiques qui représentent 9,5 millions de tonnes de déchets. Son objectif est de construire un navire « Le Rev » de 181 mètres de long pour de la recherche scientifique et des opérations de nettoyage sur les océans.

Autres faits

Kjell Inge Røkke a investi dans le football notamment dans sa région d'origine où il a fait construire un stade.

Prix et récompenses

  • Prix Peer Gynt