Andrejs Strokins

Andrejs Strokins, né en 1985 à Riga en Lettonie, est photographe documentaire depuis qu’il a fréquenté L’ISSP (International Summer School of Photography) en 2009.

Biographie de Andrejs Strokins

Formation et débuts

Quand Andrejs Strokins fait son entrée à l’école lettonne, ses camarades de classe l’accueille très mal et l’appelle « le russe », faisant rapport aux nationalités (russe et polonaise) de ses parents. Inscrit au collège de Riga, il échoue à ses examens et ne peut pas poursuivre ses études d’architecture. Andrejs Strokins étudie alors la gravure graphique à l’académie des beaux Art de Lettonie où il obtient son baccalauréat. A l’âge de 21 ans, ses parents lui achètent son premier appareil photo numérique qu’il utilise à l’occasion d’un voyage en Pologne. La photographie ne le quittera plus. En tant que personne de caractère très timide, Andrejs Strokins trouve, grâce à ses clichés, sa manière de communiquer avec le monde qui l’entoure. Il est influencé par les événements mondiaux et la manière dont ceux-ci sont perçus par les individus. La tension existante entre La Russie et la Lettonie est un sujet qui lui tient particulièrement à cœur.

Carrière

Du haut de ses 32 ans, Andrejs Strokins a déjà largement laissé son empreinte dans le monde de la photographie documentaire. En 2006, il commence à travailler comme photographe professionnel pour l’agence de presse photo AFI. En 2009, alors étudiant à l’ISSP, Andrejs Strokins participe au projet « European Borderlands » où il effectue un travail sur les zones frontalières de Bolderaja et Daugaugriva au Nord de la capitale lettonne. Cette immersion donne naissance en 2011 à un premier album de photographies : People of the Dune où les habitants, parlant Russe, ont de la peine à se défaire de leur passé soviétique. En 2016, il dévoile « Unknown Denominator » une série de collages d’images de presse des années 70 à 80 retirées de leur situation d’origine pour être remises en scène dans une situation contemporaine. Depuis, Andrejs Strokins travaille à titre d’indépendant et continue à exploiter sa ligne de vie : de la photographie documentaire « basée sur la vie quotidienne des gens ordinaires ». Son intérêt principal reste le même : la photographie qui représente les frontières entre réalité et imagination.

Autres faits

Andrejs Strokins est sans nul doute l’un des photographes les plus prometteurs de sa génération. Son travail est déjà particulièrement aboutit pour son jeune âge. L’argent ne l’intéresse pas, mais quand il lui en faut tout de même, il collabore avec des médias et des sujets définis à l’avance. Mais il tient absolument à rester ouvert et libre et à pouvoir continuer à faire ce qu’il désire.

Prix et récompenses

  • 2013 : Lauréat du Kaunas Photo Star
  • 2014 : Récompensé par le LensCulture Emerging Talents
  • 2014 : 2eme prix de la Quatrième Page