Albert Frère

Albert Frère, né le 4 février 1926 à Fontaine-l’Evêque en Belgique, est un magnat des affaires belge, première fortune de Belgique.

Biographie de Albert Frère

Formation et débuts

Albert Frère n’est pas parvenu à décrocher son diplôme de l’école secondaire inférieure. Il reprend cependant les rênes de l’entreprise familiale Frère-Bourgeois qui vend des articles de ferronnerie (comme des clous). Dès le début, Albert Frère veut viser plus haut et produire plus.

Carrière

En 1954, grâce au bénéfice de son entreprise, Albert Frère acquiert une des entreprises sidérurgiques les plus importantes du bassin de Charleroi. Avec calme et patience, il modernise son entreprise et accroît ses intérêts dans l’acier. Il prend tellement d’importance que Paribas lui confie ses participations dans le domaine de la sidérurgie et le soutient financièrement. Arrive les années de crise pour l’industrie sidérurgique et Albert Frère vend ses avoirs à l’Etat belge en 1979 et 1983 pour l’équivalent de 45 millions d’euros. Il se reconvertit totalement dans la finance et achète en 1982 le Groupe Bruxelles-Lambert (GBL). Avec l'avènement de l'Europe, Albert Frère vend toutes les entreprises belges à des entreprises internationales, et acquiert en contre-partie une participation dans les grands groupes majeurs. Avec GBL, Albert Frère possède des participations dans les plus grands groupes du CAC 40 (Total, GDF Suez,…). Âgé de 89 ans, il quitte la tête du holding belge GBL lors de l’année 2015.

Autres faits

En 1994, Albert Frère est fait baron par le roi Albert II de Belgique.

Prix et récompenses

  • Commandeur de l'ordre de Léopold
  • Grand-croix de la Légion d'honneur
  • Officier de l'Ordre du Mérite de la République fédérale d'Allemagne