Catégories
Science/Santé

Uğur Şahin

Uğur Şahin, né en 1965 à Iskerdun, est un immunologue, PDG et fondateur de BioNTech

Profil

Naissance : 1965 (Turquie)
Métier : Médecin
Poste : Fondateur et PDG (BioNTech)

Formation

1990 : Diplôme en médecine, université de Cologne
1993 : Doctorat en immunologie, université de Cologne

Débuts

Né près de la côte méditerranéenne turque, Uğur Şahin émigre en Allemagne avec ses parents à l’âge de 4 ans. Son père est embauché par une usine automobile à Cologne et la famille Şahin profite des changements dans la politique migratoire allemande du début des années 1970 pour refaire sa vie dans le pays européen.

Passionné par la science depuis très tôt, en 1990 Uğur Şahin décroche un diplôme en médecine de l’université de Cologne. Dans cette même institution, il obtient un doctorat en 1993 suite à son travail sur l'immunothérapie des cellules cancérigènes. Ayant exercé en tant que soignant en médecine interne, en oncologie et hématologie à Cologne, il suit son directeur de thèse, Michael Pfreundschuh à la clinique universitaire de la Sarre et se forme en résidence.

Pendant ses 8 années à la Sarre, Uğur Şahin approfondit ses recherches dans l’identification d’antigènes par méthode Serex et achève sa résidence avec une habilitation. De même, c’est dans cette période qu’il fait connaissance d’Özlem Türeci, diplômée de Sarre et future collaboratrice et femme d’Uğur Şahin.

Carrière

Au tournant des années 2000, le médecin est embauché par l’hôpital universitaire de Zurich et travaille aux côtés de l’immunologue Hans Hengartner et du prix Nobel en médecine Rolf M. Zinkernagel. Une année passe avant qu’il intègre la faculté de l’université de Mayence, où il occupera plusieurs postes académiques et de recherche.

Pendant ces années, le partenariat avec Özlem Türeci prend des nouveaux airs. Mariés en 2002, les deux médecins fondent Ganymed Pharmaceuticals, une firme biopharmaceutique établie à Mayence et spécialisée dans le développement d’immunothérapies pour le traitement du cancer. En 2008, ils lancent une nouvelle compagnie qui leur permette de développer davantage de technologies et de traitements médicaux, BioNTech. Fondée avec Christoph Huber, la firme dispose d'un capital de départ d’environ 150 millions d’euros, collectés entre différents membres de la communauté scientifique allemande.

En décembre 2016, la pharmaceutique japonaise Astellas Pharma rachète Ganymed Pharmaceuticals au couple de scientifiques pour près de 1 milliard d’euros. Par la suite, Uğur Şahin signe, à travers BioNTech, un accord avec la société américaine Pfizer Inc. dans l’objectif de produire des vaccins pour la prévention de la grippe. La Fondation Bill & Melinda Gates leur propose également une collaboration visant à développer des programmes pour la lutte contre le VIH et la tuberculose. En octobre 2019, la compagnie d’Uğur Şahin lance son IPO sur Nasdaq.

Lors de la pandémie de Covid-19, BioNTech et Pfizer informent d’une nouvelle collaboration pour développer un vaccin contre le virus. La pharmaceutique du couple turc-allemand parvient à collecter davantage d’investissements depuis l’annonce, et est valorisée à 21 milliards d’euros à la fin de cette année-là.

Autres faits

Considéré l’un des scientifiques musulmans les plus remarquables, en 2019 l’Organisation de la coopération islamique lui décerne le prix Mustafa.

Il est devenu professeur à l’université de Mayence en 2006. Quatre années après, il devient directeur de l’institut d’oncologie de cet établissement, le TRON.

Tout comme sa femme, Uğur Şahin se rend au travail à vélo. Malgré sa fortune, le couple ne possède pas de voiture et continue à vivre avec sa fille dans un appartement modeste près du laboratoire.

Son ancien mentor, Rolf M. Zinkernagel, est à la tête du conseil consultatif scientifique de BioNTech.

Tweets

Uğur Şahin : @BioNTech_Group

ANNONCE

Découvrez plus de leaders européens par email

Plateforme utilisée : MailChimp

Video

Autres liens

Récompenses

1995 : Prix Vincenz Czerny
2006 : Prix ​​GO Bio
2019 : Prix Mustafa