Milo Rau

Milo Rau, né le 25 janvier 1977 à Berne en Suisse, est un écrivain, metteur en scène et directeur de théâtre.

Biographie de Milo Rau

Formation et débuts

La jeunesse de Milo Rau est marquée par la découverte, très tôt, des théories politiques et notamment communistes grâce à son beau-père militant. Le futur metteur en scène de théâtre lit la “Jeunesse de Lénine” et l’autobiographie de Trotski à seulement 12 ans. Il a 18 ans lorsqu’il participe à ses premières manifestations aux côtés des altermondialistes à Zurich et à Genève. Étudiant, il choisit la littérature et la sociologie et part à Paris pour se spécialiser auprès de Pierre Bourdieu notamment. Il continue ses études à Berlin, à la Freie Universität. C’est en Allemagne qu’il publie ses premières critiques de théâtre et qu’il se lance dans l’écriture et la mise en scène de son premier projet inspiré de Genet. Il n’a pas encore sa propre troupe et travaille ainsi avec les élèves de l’école de théâtre de Berlin : l’Académie des arts dramatiques Ernst-Busch. Parallèlement à ses études, il travaille en tant que journaliste et réalise à partir de 1997 des reportages au Chiapas ou à Cuba. À partir de 2001 il écrit pour le Neue Zürcher Zeitung.

Carrière

À la fois journaliste engagé, écrivain et metteur en scène, Milo Rau utilise la politique comme matériau central de ses œuvres et ses recherches. Il veut aller plus loin que juste faire du théâtre. À partir de 2003 il met en scène des pièces dans toute l’Europe : Berlin, Zurich, Bucarest ou encore Bruxelles. Il a 30 ans lorsqu’il fonde sa compagnie qui est aussi une maison de production de cinéma : International Institute of Political Murder (l’institut international du meurtre politique). Il aborde la question de la violence dans la société et met en scène les procès comme celui de Marc Dutroux dans “Five easy pieces” joué par des enfants ou encore dans “Les derniers jours de Ceausescu” en 2009. Il interroge également le pouvoir des médias et donne la parole aux bourreaux dans “Hate Radio”, reconstituant sur le plateau le studio de la Radio-Télévision Libre des Milles Collines du Rwanda. En 2012 il donne la parole à un autre meurtrier, le tueur norvégien de l’île d’Utoya, dans “la Déclaration de Breivik”. Les spectacles de Milo Rau dérangent et choquent. Son objectif : faire polémique. Malgré cela, la plupart de ses projets sont sélectionnés dans les festivals internationaux et notamment en Avignon. En plus de ses créations, Milo Rau enseigne la mise en scène à l’université. En 2017 il convoque une assemblée mondiale et invite ainsi 70 députés venus de tous les continents à se pencher sur la question de la démocratie et de la défense des droits humains à l’échelle mondiale. Il est choisi pour être le directeur du théâtre de Gand pour la saison 2018-2019.

Autres faits

Milo Rau est le petit-fils de Dino Larese, intellectuel suisse, ami de Thomas Mann et Martin Heidegger. Milo Rau est aujourd’hui père de deux enfants.

Prix et récompenses

  • 2014 : Prix suisse de théâtre remis par l’office fédéral de la culture pour ses pièces politiques
  • 2014 : Grand Prix du Jury du Festival de la triennale du théâtre allemand pour "Les Guerres Civiles"
  • 2017 : Prix Ubu du meilleur spectacle étranger présenté en Italie pour “Five easy pieces”