Marisa Matias

Marisa Matias, née le 20 février 1976 à Coimbra au Portugal, est une sociologue et femme politique, députée européenne pour le Bloc de Gauche depuis 2009.

Biographie de Marisa Matias

Formation et débuts

Marisa Matias grandit dans un village proche de Coimbra. C’est dans cette cité que Marisa part étudier la sociologie. Elle y obtient sa licence en 1998. Elle continue ses études et décroche en 2003 une maîtrise en sociologie avec une spécialisation en sciences sociales et technologie. Ses sujets d’étude sont l’environnement, la santé, la sociologie des sciences mais aussi les questions politiques et la démocratie. Parallèlement à ses études, Marisa participe à la recherche en devenant dès 2000 assistante de recherche du Centre d’études sociales de l’Université de Coimbra, puis membre à part entière quatre ans plus tard. Elle est également embauchée en tant que professeur et formateur auprès des doctorants en sciences sociales et a rédigé de nombreux articles et participé à de nombreuses publications scientifiques. C’est en 2009 qu’elle valide sa thèse de doctorat sur le thème : “Est-ce que la nature n’en peut plus de nous ? Santé, environnement et formes de citoyenneté émergentes.”

Carrière

L’intérêt pour la politique commence très jeune chez Marisa Matias. Elle dit avoir beaucoup appris des conversations avec Alvaro Febra, le voisin communiste de ses grands-parents. Elle s’engage par la suite dans des mouvements étudiants, opportunité nouvelle pour les femmes de cette génération nées juste après la période de dictature. C’est ainsi que Marisa rejoint le Bloc de Gauche, parti anti-capitaliste fondé en 1999. Elle est élue dès 2009 députée au Parlement européen. Immédiatement, en tant que rapporteur elle rédige une directive empêchant l’entrée de faux médicaments en Union européenne. Cette décision devient par la suite une directive-cadre et ainsi une loi dans les 28 Etats membres. La santé est au coeur de son implication politique. Elle est ainsi rapporteur de la stratégie européenne dans la lutte contre Alzheimer approuvée en 2011, mais aussi membre du groupe de travail sur les questions de diabètes. Marisa Matias participe également au programme Horizon 2020 sur le financement de la recherche et de l’innovation. Au Parlement européen, Marisa est membre de nombreux comités comme le Comité de l'industrie, de la recherche et de l'énergie et du Comité de l'environnement, de la santé publique et de la sécurité alimentaire, ainsi que de la délégation aux relations avec les pays du Machrek (Moyen-Orient). En janvier 2016, elle devient la candidate officielle pour le Bloc de gauche aux élections présidentielles. Son score : 10,12 % est le meilleur score électoral pour une femme lors d’élections présidentielles au Portugal. Elle continue depuis son travail au Parlement.

Autres faits

En plus de ses missions politiques elle est vice-présidente de European Alzheimer Association et membre du comité consultatif du SERES (social equality resilience ecosystem sustainability).

Prix et récompenses

  • 2016 : meilleur score électoral pour une femme lors d’élections présidentielles au Portugal
  • 2011 : Député européen de l’année pour la santé, élue par ses pairs