Kirsten Brosbøl

Kirsten Brosbøl, née le 14 décembre 1977 à Odder au Danemark, est une femme politique, membre du Parlement pour le parti Social-démocrate danois depuis 2015.

Publicités

Biographie de Kirsten Brosbøl

Formation et débuts

Kirsten Brosbøl, fille de Lars Peter Brosbøl, cordonnier et maçon, et Bente Skødt Jensen, infirmière, naît le 14 décembre 1977 à Odder. Elle grandit dans cette commune du Danemark située à l'est de la région du Jutland Central, où elle étudie les mathématiques pendant trois ans. Elle se tourne ensuite vers les sciences sociales, à l'université de Roskilde, dans la région de Sjælland, qui propose une spécialité sur le développement international. Après sept années d'études, elle obtient son diplôme, équivalent à un PhD, doublé d'une maîtrise des arts en "Paix et études des conflits" à l'université britannique de Sussex.

Carrière

Elle débute sa carrière en tant qu'adjointe au Parti social-démocrate danois de 2001 à 2004. Puis, elle devient consultante politique pour ce même parti au Parlement européen, de 2004 à 2005. Après l'échec de sa première candidature au poste de membre du Parlement en 2004 dans le district de Skanderborg, elle est finalement élue l'année suivante, en 2005, dans celui d'Århus. En 2007, elle devient membre du Parlement dans la région d'East Jutland. Elle est également nommée ministre de l'Environnement le 3 février 2014 et exerce ses fonctions jusqu'au 28 juin 2015. Actuellement, elle occupe le statut de représentante des sociaux-démocrates au Parlement européen et fait partie, à l'échelle nationale, des commissions parlementaires suivantes. La commission de l'environnement et de l'alimentation ainsi que celle du climat, de l'énergie et des infrastructures. La commission des affaires étrangères, et celle de la politique étrangère (en tant que membre substitut), mais aussi la commission de la recherche, de l'innovation et de l'éducation

Autres faits

En plus de son travail et de sa carrière politique, Kirsten Brosbøl est avant tout une femme engagée. Elle est notamment la cofondatrice et ancienne présidente du réseau apolitique, défendant au sein du parlement danois, le respect et les droits individuels concernant la sexualité et la reproduction. Ce mouvement non partisan, qui revendique ses intérêts à l'échelle nationale, mais également internationale, agit comme porte-parole de la défense de différents droits essentiels: c'est notamment le cas de la lutte pour la législation du droit à l'avortement. Dans son combat, l'ancienne ministre de l'Environnement insiste sur le rôle que les grandes nations ont à jouer vis-à-vis des pays les plus démunis.

Publicités