Kersti Kaljulaid

Kersti Kaljulaid, née en 1969 à Tartu en Estonie, est une haut-fonctionnaire, présidente de la République depuis 2016.



Biographie de Kersti Kaljulaid

Formation et débuts

Kersti Kaljulaid grandit à Tartu, la seconde ville du pays souvent décrite comme la ville intellectuelle et culturelle. Mais c’est à Tallinn, dans la capitale économique et politique, que la future présidente de la République réalise ses années de lycée. Elle sort ainsi diplômée du lycée Mustamäe en 1987. Membre de l’association scientifique des étudiants, elle se spécialise en ornithologie et continue ses études à l’université en biologie de Tartu. Elle y obtient son master en 1992. Mais au début des années 90 l’Estonie est un pays pauvre et peu de débouchés sont possibles avec un diplôme de biologiste. Kersti Kaljulaid doit donc choisir une nouvelle voie professionnelle. C’est ainsi qu’elle rejoint en 1996 la société de télécommunications Eesti Telefon en tant que chargée des ventes puis la banque d’investissement Hansapank, rachetée quelques années plus tard par la Swedbank de Suède, comme chef de projets.



Carrière

Le parcours professionnel de Kersti Kaljulaid prend un nouveau virage en 1999 lorsqu’elle est embauchée par le Premier ministre Mart Laar pour devenir son conseiller économique. Sa mission : suivre les activités de la Banque d’Estonie et coordonner les relations entre l’Estonie, le FMI et d’autres institutions financières internationales. Sa spécialisation passe par un diplôme, maîtrise en administration des affaires qu’elle valide en 2001 à l’université de Tartu. Son entrée dans le monde politique a lieu la même année, lorsqu’elle rejoint le parti “Union de la partie”. Mais ce n’est pas pour autant qu’elle met de côté sa carrière dans le secteur privé. C’est ainsi qu’en 2002 la centrale électrique d’Iru la choisit pour prendre en charge le département comptabilité avant de la nommer directrice, première femme à ce poste. Elle y reste pendant deux ans. En 2004, l’Estonie rejoint l’Union européenne et dans le même temps Kersti Kaljulaid est nommée à la Cour des comptes européenne pour représenter l’Estonie. Son rôle est de vérifier que le budget européen est correctement implémenté dans son pays et que les fonds européens sont dépensés suivant le cadre de la loi. Elle travaille pour cette institution jusqu’en 2016, date à laquelle elle se présente à l’élection présidentielle. Ayant quitté le parti conservateur “Union de la partie”, elle est aujourd’hui indépendante. Kersti Kaljulaid est élue présidente de la République d’Estonie par les membres du parlement en octobre 2016. Elle est la première femme présidente et également plus jeune chef d’Etat du pays.



Autres faits

Kersti Kaljulaid n’est pas la seule de sa famille à faire de la politique, son jeune frère Raimond Kaljulaid est conseiller municipal de la ville Tallinn.

Prix et récompenses

  • 2009 : Prix de l’Européen de l’année remis par le Mouvement européen-Estonie
  • 2014 : Prix de la Concorde décerné par la fondation Estonie ouverte pour son action en direction d’une société ouverte
  • 2016 : L’Ordre du Blason national remis par la République d’Estonie pour ses services rendus au pays