Catégories
Technologie

Jérôme Chappellaz

Jérôme Chappellaz, né le 22 décembre 1964 en Savoie en France, est un géophysicien, directeur de recherche au CNRS.

Profil

Année de naissance: 1964
Pays de naissance: France
Métier: Géophysicien
Poste: Directeur de recherche
Entreprise/Organisation: CNRS

Formation

1986 : Maîtrise de géologie et géophysique, Université de Grenoble
1990 : Doctorat de mécanique des milieux géophysiques, Université de Grenoble

Débuts

Jérôme Chappellaz grandit en Savoie dans une famille de forestiers. Dès l’âge de 7 ans, il lit les ouvrages du vulcanologue Haroun Tazieff.

Après son baccalauréat, Jérôme Chappellaz s’oriente vers des études scientifiques. Il s’inscrit ainsi à l’université de Grenoble en géologie et géophysique. Il obtient sa maîtrise en 1986 et continue avec un DEA en mécanique des milieux géophysiques et environnement. Il poursuit son cursus universitaire avec un doctorat, validé en 1990, à l’âge de 26 ans. À la suite de cela, il obtient un poste de chargé de recherche au CNRS.

Carrière

À partir de 1989, Jérôme Chappellaz participe à des projets de recherche de grande envergure avec la NASA notamment. Son sujet d’étude : l’évolution du climat et la composition de l’atmosphère à partir de forage dans la glace.

Il garde son poste au sein du CNRS et gravit les échelons : de chargé de recherche première classe à directeur de recherche. Pour cela il doit passer un diplôme à l’université de Grenoble en 2002 lui permettant de diriger des recherches.

En plus de ses missions de recherche et d’enseignement, Jérôme Chappellaz est chargé de manager des équipes et des projets internationaux sur le terrain en Antarctique, en Arctique et dans les Alpes, où il participe en 1994 au forage dans le col du Dôme.

Autres faits

Jérôme Chappellaz est invité à participer en tant que conseiller scientifique à des émissions télévisées spécialisées comme “E=M6” ou “C’est pas sorcier”.

De 2000 à 2002 il est membre élu du conseil d’administration de l’Observatoire des sciences de l’univers de Grenoble.

Jérôme Chappellaz est depuis 2015 le coordinateur du projet “Ice memory”, qui a pour but de créer en Antarctique un sanctuaire de carottes glacières afin d’offrir aux générations futures les outils nécessaires pour de nouvelles analyses sur le climat.

Video

Autres liens

Récompenses

2010 : Chevalier de l’ordre national du mérite remis par la grande chancellerie
2014 : Médaille d'honneur Niels Bohr remis par l’institut Niels Bohr
2015 : Médaille d’argent remis par le CNRS