Publicités

Jasmina Cibic

Jasmina Cibic, née en 1979 à Ljubljana en Slovénie, est une artiste spécialisée en performances et installations vidéos.

Publicités

Biographie de Jasmina Cibic

Formation et débuts

Jasmina Cibic grandit en Slovénie. Assez jeune elle commence à s’interroger sur le concept de nation, ayant grandi dans un pays qui a connu différentes annexions. Pour preuve, sa grand-mère née dans l’Empire austro-hongrois appartenait quand elle est morte à l’Union européenne. Son grand-père de son côté, chasseur à ses heures, était un amateur de taxidermie. Cette passion familiale va également inspirer la future artiste. Les aléas de l’histoire, comme la chute de la Yougoslavie, les traumatismes de la guerre, les relations contrastées avec l’Europe de l’Ouest ont forgés la réflexion de la jeune artiste. Jasmina Cibic quitte la Slovénie après son baccalauréat, ne trouvant pas d’établissement éducatif adéquat et commence des études d’art à Venise avant de partir à Londres. Elle étudie ainsi de 1998 à 2003 à l’Accademia di Bella Arti Venezia puis de 2003 à 2006 au Goldsmiths College et y valide son master en beaux-arts. Parallèlement à ses études, elle fonde avec un collectif de jeunes femmes le groupe d’art Passaporta, opérant entre Ljubljana, Londres, Grenade et Venise.

Carrière

À la suite de son diplôme, elle retourne en Italie pour enseigner les arts visuels au sein de l’Académie des beaux-arts de Venise. Mais rapidement elle commence ses premières installations et expositions et devient une artiste indépendante. Son œuvre est basée sur une réflexion sur la relation entre le spectateur et l’objet artistique, sur la notion de représentation. C’est ainsi qu’elle investit des lieux qui ne sont pas des lieux traditionnels pour l’art, comme des gares, des aéroports, des lieux de transition et de passage la plupart du temps donc des lieux sans nationalité propre. Elle réalise de nombreuses performances en utilisant différents média comme la photographie, la vidéo ou des installations et travaille avec des architectes, des scientifiques et des artisans. En 2013, elle représente la Slovénie pour la 55e Biennale de Venise. Son projet est intitulé : “Pour notre économie et notre culture”. Elle travaille depuis 2013 depuis son studio londonien à Stoke Newington.

Autres faits

Jasmina Cibic collabore de manière régulière avec son partenaire, le photographe Pete Moss, qu’elle a rencontré à Londres au Goldsmiths College.

Prix et récompenses

  • 2016 : Prix du meilleur artiste international remis par Charlottenborg Fonden
  • 2011 : Prix Tendance pour les réalisations exceptionnelles en arts visuels de Slovénie
  • 2005 : Prix “Bevilacqua la Masa” remis par la fondazione “Bevilacqua la Masa” de Venise
Publicités