Jan Gehl

Jan Gehl, né le 17 septembre 1936 à Rønne au Danemark, est un architecte, co-fondateur et conseiller spécial de l’agence Gehl Architects.

Biographie de Jan Gehl

Formation et débuts

Jan Gehl obtient sa maîtrise en architecture à l'Académie royale danoise des beaux-arts de Copenhague à 24 ans, en 1960, à une époque où l'architecture et l'urbanisme se construisent à partir d'un travail sur les formes : de grands immeubles, des parcs verdoyants et beaucoup de routes. Un schéma indispensable pour “l'homme moderne”. À ses débuts il travaille sur différents projets d'architecture dans différentes agences au Danemark en suivant le modèle établi. Mais rapidement il n'est pas à l'aise avec cette philosophie. Et ce parce qu’il a fait une rencontre décisive : son épouse Ingrid Mundt, qui a étudié la psychologie. Quelle est la place de l'homme dans les villes ? Comment l'architecture peut répondre aux besoins des hommes et des femmes qui vivent dans les villes ? Voici les questions que se pose le jeune architecte lorsqu’il est reçu en 1966 pour sa bourse de recherche. Avec cette bourse, il part avec sa femme en Italie pour étudier les formes et l’utilisation des espaces publics. Ces études et toute cette phase de recherche sont repris dans l'ouvrage, qui deviendra célèbre, et qu'il publie à seulement 35 ans "Life Between Buildings" (la première traduction en anglais est publiée en 1987). Jan Gehl y préconise une approche centrée sur l’échelle humaine et les usages des citadins et non sur les formes architecturales.

Carrière

A la suite de ses travaux de recherche, Jan Gehl retourne à l’école d’architecture et travaille en tant que professeur avec ses élèves à une méthodologie pour remettre l’homme au centre des villes. Il devient par la suite conférencier d'abord pour l'école du design et l'école d'architecture de Copenhague et par la suite dans d'autres grandes universités au Canada, aux États-Unis, en Nouvelle-Zélande, au Mexique, en Australie, en Belgique, en Allemagne, en Pologne et en Norvège. En 1998 il est nommé directeur du centre de recherche pour l’espace public à l’école d’architecture de Copenhague. C’est avec une de ses anciennes élèves, Helle Søholt, qu’il cofonde l’agence Gehl Architects en 2000. L’agence se concentre en premier lieu sur Copenhague et tente ainsi d’appliquer les principes de recherches sur les espaces publics sur les rues de la capitale danoise. Le coeur de la théorie de Jan Gehl et de ses collaborateurs : travailler à partir de l'échelle humaine. Leur travail est plébiscité par d’autres grandes villes du monde comme Sydney, Melbourne, Moscou ou encore New York pour la piétonisation de Time Square. Jan Gehl occupe le poste de directeur de l’agence jusqu’en 2011, depuis lors il est conseiller spécial. En plus de ses fonctions académiques et professionnelles, Jan Gehl est l’auteur de nombreux ouvrages d’architecture : “New City Spaces” (publié en 2000), “Public Spaces - Public Life” (publié en 2004), “New City Life” (publié en 2006), “Cities for People” (publié en 2010).

Autres faits

Lorsqu’il ne travaille sur des projets d’architecture, Jan Gehl se passionne pour la musique et joue du trombone dans un groupe de jazz. Mais peut-être que l’urbanisme n’est jamais très loin : les rythmes du jazz et son potentiel d’improvisation se rapprochant de la vie en ville et du mouvement imprévisible des piétons.

Prix et récompenses

  • 1993 : Prix Sir Patrick Abercrombie remis par l’International Union of Architects pour ses contributions en planification urbaine
  • 2007 : Académicien honoraire remis par l’Académie de l'urbanisme du Royaume-Uni
  • 2011 : Médaille Prince Eugen remise pour ses réalisations exceptionnelles en architecture au Danemark