Flore Berlingen

Flore Berlingen, née en 1986 à Rouen en France, est une militante associative, directrice de Zero Waste France depuis 2013.

Biographie de Flore Berlingen

Formation et débuts

Flore Berlingen grandit au sein d’une famille de musiciens. Elle intègre Sciences Po Paris directement après son baccalauréat en 2003. Son stage de fin d’études après 5 années sur les bancs de Sciences Po a lieu de mai à octobre 2008 au Conservatoire national supérieur de musique et de danse de Paris. Sa mission : accompagner les jeunes danseurs dans leur recherche d’emploi et l’intégration dans la vie professionnelle. Deux mois plus tard, son diplôme en poche, Flore Berlingen intègre les équipes du Centre national d’information indépendante sur les déchets (Cniid - futur Zero Waste France). Son intérêt se porte surtout au départ sur l’aspect associatif combiné à l’écologie. La future directrice de l’association n’est pas une militante écologiste défenseuse de la nature et de la biodiversité mais se présente plutôt en tant qu’activiste et lobbyiste politique au service de la protection de l’environnement.

Carrière

Flore Berlingen commence sa carrière professionnelle au Cniid, pendant quatre ans elle y supervise la campagne de réduction des déchets. Parallèlement, dès 2011, elle participe bénévolement à la création d’un nouveau projet : OuiShare, une organisation à but non lucratif basée sur le développement de l’économie circulaire. Elle y consacre une année complète afin de monter le projet et le développer. Au départ organisateur de rencontres puis administrateur d’un blog, l’équipe de OuiShare a pour but d’encourager le partage de ressources de tous les publics pour éviter leur consommation inutile. En 2013, Flore Berlingen participe activement à l’organisation du festival OuiShare Fest. Un an plus tôt, elle avait quitté l’association Cniid pour rejoindre le projet “la 27e Région” en tant que coordinatrice de programme. Cette association se définit comme un laboratoire de transformation publique. Leur objectif : optimiser les politiques publiques au niveau local en favorisant notamment les échanges entre les acteurs. Avec cette nouvelle expérience, Flore Berlingen fait une nouvelle fois le choix de rejoindre un projet novateur sur le plan des méthodes de travail et qui s’inscrit dans une réflexion globale sur le rôle de la politique dans la cité. L’année suivante, en octobre 2013, alors que le Cniid est devenu Zero Waste France, l’ancienne chef de projet est promue directrice et remplace ainsi Stéphane Lapeyre. En juillet 2016 l’association organise le premier festival zéro déchet à Paris. Elle est depuis l’été 2017 la présidente de l’association de la Maison du zéro déchet de Paris.

Autres faits

En tant que spécialiste de l’économie circulaire, Flore Berlingen participe à la rédaction d’ouvrages collectifs : “Société collaborative, la fin des hiérarchies” et “Scénario zéro waste”.