Eleni Antoniadou

Eleni Antoniadou, née en 1988 à Thessalonique, en Grèce, est une chercheuse, présidente du Parlement européen de la Santé depuis 2016.

Publicités

Biographie de Eleni Antoniadou

Formation et débuts

Dès l'enfance, Eleni s'intéresse à l'espace et aux sciences, affichant fièrement le logo de la NASA et lisant de nombreux livres consacrés au cosmos. Elle souhaite alors devenir astronaute, et suit donc ses premiers cours d'astronomie dès quinze ans. Puis elle se redirige vers des études de nanotechnologie et de médecine régénérative, qu'elle conclut d'une maîtrise obtenue à l'university College London. C'est à cette époque qu'elle prend part à la première transplantation d'organe artificiel effectuée sur un patient atteint d’un cancer avancé. La reproduction des tissus et le travail des cellules souches rentrent également alors dans ses domaines d'intérêts et de compétences.

Carrière

Durant ses études, Eleni Antoniadou est sélectionnée au milieu d'une rude compétition, puisqu'elle obtient la place convoitée par près de 1200 personnes pour intégrer un programme d'été au sein de la NASA. Ses résultats exemplaires poussent par la suite la NASA à lui offrir un poste dans le domaine de la recherche sur les biosciences. C'est à la même époque qu'elle fonde Transplants without Donors, une start-up destinée à la conception d'organes artificiels à la base de cellules souches du patient, chaque organe étant donc parfaitement adapté au malade opéré. C'est grâce à cette même initiative qu'Antoniadou est récompensée en 2014 d'un Women's Initiative Award, prix remis par la fondation Cartier. Mais Antoniadou n'est pas qu'une chercheuse, et la même année, elle est également conseillère auprès du président du centre grec pour le contrôle et la prévention des maladies, cadre dans lequel elle cherche des solutions pour le soin des réfugiés transitant ou demeurant en Grèce. Précédemment, dans le cadre de missions humanitaires en Ouganda, au Pérou et au Costa Rica, où elle aidait à la distribution de médicaments et à la vaccination d'enfants, elle rencontre des victimes survivantes du trafic d'organes. L'une de ses premières grandes réalisations est certainement son projet universitaire sur le développement d'une trachée artificielle ainsi que le business plan associé, destiné à transformer ce produit expérimental en produit clinique viable. Ils lui permettent d'être récompensée par le premier prix du 'Translation to Clinic and to Commercialization of Nanotechnology Products Competition' d'UCL. Ce prix récompense en effet la transformation de créations purement scientifiques et théoriques en élément médical commercialisable. Ces nombreuses réussites pousse le magazine Forbes à classer Eleni Antoniadou parmi les "30 under 30" (trente personnes de moins de trente ans) dans la catégorie "Santé".

Autres faits

En plus de son implication dans le Parlement européen pour la santé, où elle a notamment appréhendé les domaines de la santé au travail, du traitement de la santé mentale et du handicap, Antoniadou est nommée présidente du Parlement européen de la Santé en 2016. Elle a également été sélectionnée comme jury pour l'édition 2017 de l'European Inventor Award, récompensant des inventions et inventeurs européens.

Prix et récompenses

  • 2014 : Women's Initiative Award remis par la fondation Cartier
  • 2013 : Premier prix du "Translation to Clinic and to Commercialization of Nanotechnology Products Competition" remis par UCL
Publicités