Christophe Itier

Christophe Itier, né le 17 janvier 1969 à Saint-Quentin en France, est un homme politique, haut-commissaire à l’économie sociale et solidaire et à l’innovation sociale.



Biographie de Christophe Itier

Formation et débuts

Christophe Itier grandit en Picardie avec ses parents fonctionnaires. À la suite de son baccalauréat, il part faire ses études à Lille. Il valide ainsi un master en économie industrielle et en management des ressources humaines à Lille 1. Parallèlement à ses études supérieures, il commence à s’intéresser à la politique. Et c’est ainsi qu’à 22 ans il prend sa carte au parti socialiste. Christophe Itier se dit “rocardien de conviction”. Une fois son master en poche, il suit la voie de ses parents en intégrant le secteur public. C’est le maire de la ville de Ronchin, située dans le département du Nord, qui lui offre un poste d’abord en tant qu’auditeur pour le service scolaire puis rapidement comme directeur des services enseignement, loisirs et jeunesse. Il est ensuite embauché par le Conseil Régional du Nord-Pas-de-Calais comme chef de projet de la mission santé.



Carrière

Le parcours de Christophe Itier évolue quand en 2002, à 33 ans, il devient secrétaire général de l’Ircem, un groupe de retraite, prévoyance et mutuelle. Le statut de cet organisme est paritaire, en d'autres termes avec un partage des représentations entre employés et employeurs. En 2006, le cabinet de conseil Deloitte de Lille le choisit pour développer son secteur public et économie sociale et solidaire. Christophe Itier est consultant pour le cabinet et c'est dans ce contexte qu'il découvre l'association médico-sociale La Sauvegarde. Deloitte y est en effet missionné pour réaliser un audit, après le refus de trois autres agences. À la suite de son travail, en 2010, le conseil d'administration valide ses recommandations et lui demande même de prendre en main ces changements et de transformer l'association en entreprise. Au départ le personnel n'est pas convaincu et craint de voir La Sauvegarde perdre ses valeurs et sa mission première. Christophe Itier reste à la direction de l'association, qui compte 1500 salariés et 200 bénévoles, pendant 7 ans. En parallèle il fonde Mouves, un mouvement destiné aux entrepreneurs sociaux et il crée un fonds de dotation de mécénat d'entreprises présidé par Louis Gallois. Il propose alors ses services à l'équipe d'Emmanuel Macron pour le volet économie sociale et solidaire du programme présidentiel. À la suite des élections, il est nommé le 6 septembre 2017 haut-commissaire à l'ESS et à l'innovation sociale auprès de Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique.



Autres faits

En juin 2017, Christophe Itier est battu lors des élections législatives par Adrien Quatennens dans la première circonscription du Nord.