Catégories
Culture et divertissement

Amélie Nothomb

Amélie Nothomb, née le 9 juillet 1966 à Etterbeek en Belgique, est une romancière française.

Profil

Année de naissance: 1966
Pays de naissance: Belgique
Métier: Auteure
Poste:
Entreprise/Organisation:

Formation

Université Libre de Bruxelles

Débuts

Amélie Nothomb, nom de plume de Fabienne Claire Nothomb, vit une enfance nomade, séjournant au Japon, en Chine, aux États-Unis, au Laos, en Birmanie et au Bangladesh. Fille de l’ambassadeur belge Patrick Nothomb, elle rentre en Belgique à ses 17 ans pour poursuivre des études de philologie à l’Université Libre de Bruxelles. C'est ici qu'elle commence à écrire, pour apaiser une crise d’identité provoquée par son retour en Europe.

Après avoir fini ses études, elle part à nouveau vers l'Orient, plus romacière au Japon, pour travailler en tant qu'interprète pour une firme nippone. Cette expérience lui fournira, quelques ans plus tard, la matière première pour deux romans : « Stupeur et Tremblements » (1999) et « Ni d’Ève ni d’Adam » (2007). En 1992, âgée de 25 ans, elle publie son premier livre : « Hygiène de l’assassin », écrit lauréat des Prix René-Fallet et Alain-Fournier.

Carrière

Le succès de Nothomb est aussi formidable que son rythme de travail : elle publie en moyenne un livre par an, et affirme dédier au moins quatre heures de sa journée à l'écriture (toujours debout dès 4h du matin). Après plus de 40 ouvrages publiés (romans, récits, nouvelles, contes et même une pièce de théâtre) elle est une des romancières d’expression française les plus reconnues et traduites de sa génération. Son style, décrit par les critiques comme « autofiction », se sert des éléments de sa propre vie, qu’elle transforme en passages éloquents. Trois de ses romans ont été adaptés au cinéma : « Hygiène de l’assassin », réalisé par François Ruggieri en 1999, « Stupeur et tremblements », par Alain Corneau en 2003, et « Tokyo Fiancée », production belge de Stefan Liberski d'après « Ni d’Eve ni d’Adam », en 2014. Son dernier livre, « Soif » (2019, éditions Albin Michel) est écrit à la première personne pour se mettre sous la peau de Jésus-Christ quelques moments avant sa crucifixion. Ce nouvel ouvrage, le 28e dans sa carrière, a été très bien salué par la critique, et fait partie de la liste des 4 candidats pour remporter le Prix Goncourt 2019.

Autres faits

Dans ses romans autobiographiques, elle affirme être née le 13 août 1967 à Kobé en Japon, même si sa vraie date de naissance est différente. Amélie Nothomb se définit à elle-même comme « graphomane » ; elle écrit tout à main, et n'utilise ni ne possède pas d’ordinateur. Ses rares apparitions publiques (elle préfère d’éviter les médias) sont toujours imprégnées d’une certaine théâtralité ; son look généralement comprend des chapeaux extravagants et un maquillage vif. Elle tient à être toujours en contact avec son public ; c'est pour cela qu'elle dédie une partie de sa journée à répondre aux lettres de ses lecteurs.

Tweets

Amélie Nothomb : @amelie_nothomb

Video

Autres liens

Récompenses

1993 : Prix René-Fallet Hygiène de l’assassin
Prix littéraire de la Vocation pour Le sabotage amoureux
1999 : Grand prix du roman de l’Académie française pour Stupeur et tremblements