Catégories
Politique

Ursula von der Leyen

Ursula von der Leyen, née le 8 octobre 1958, à Ixelles, en Belgique, est une femme politique, présidente de la Commission européenne depuis 2019.

Profil

Naissance : 1958 (Belgique)
Métier : Haut fonctionnaire
Poste : Présidente (Commission Européenne)

Formation

1987 : École de médecine de Hanovre, diplôme en médecine
1991 : École de médecine de Hanovre, doctorat en médecine
2001 : École de médecine de Hanovre, master en santé publique

Débuts

Ursula von der Leyden (née Gertrud Albrecht) est élevée au sein d’une famille de négociants et diplomates belges aux origines françaises, italiennes, américaines et britanniques. Son père, Ernst Albrecht fut député et chef de cabinet à la Communauté économique européenne dans les années 1950. Elle habite au sud de Bruxelles jusqu’à 13 ans, où elle fait ses premières études à l’École européenne de Bruxelles I.

En 1971, la famille Albrecht déménage à Hanovre et Ursula Albrecht commence ici son enseignement supérieur à l’université de Göttingen. Contre exemple de son père, elle poursuit initialement l'économie et non pas la politique comme sujet d'études. Cependant, lors de plusieurs menaces à sa famille liées à la carrière politique de son père, elle est forcée à se déplacer à Londres, en 1978, où elle continue sa formation à la London School of Economics.

En 1980, elle vire sa carrière vers les études médicaux et intègre l’École de médecine de Hanovre, où elle fait connaissance de son futur mari, Heiko von der Leyen. Le couple s'unit en 1986, une année avant qu’elle obtienne son diplôme. Après cela, elle exerce à la clinique gynécologique de l'École pour quelques années, avant de décrocher un doctorat en médecine, en 1991.

Suite à un séjour avec sa nouvelle famille à Stanford, en Californie, elle rentre en Allemagne et rejoint la faculté du département d'épidémiologie, santé publique sociale et systèmes de santé de l’École. En 2001, elle obtient un master en santé publique de cette même institution.

Carrière

Parallèlement à son activité médicale, Ursula Von der Leyden avait intégré le parti de l’Union chrétienne-démocrate d’Allemagne (CDU) depuis 1990, où elle faisait partie de différents comités et associations liées à la santé publique.

En 2003, elle est élue au parlement de la région de Basse-Saxe et travaille sous la direction de la politicienne Angela Merkel. Cette dernière invite Ursula von der Leyden dans son équipe face aux élections de 2005, suffrage qu’elle emporte.
Von der Leyden joint depuis le cabinet fédéral allemand, où, pendant 14 années elle occupera des postes d’importance.

Elle est premièrement nommée à la tête du Ministère fédéral de la Famille de 2005 à 2009, période pendant laquelle elle met en œuvre l'extension massive des structures d'accueil pour l'enfance, dont un grand nombre de crèches, ainsi qu'un nouvel programme de lutte nationale contre la pornographie infantile sur Internet.

Plus tard, elle devient chef du Ministère fédéral du Travail entre 2009 et 2013, lors du deuxième mandat de la chancelière. Ce poste lui permettra d'impulser des politiques telles que les quotas de femmes à la direction d'entreprises, et un salaire minimum national. Dans cette même période, elle est élue au Bundestag allemand, représentant le district de Hanovre.

En 2013, Ursula von der Leyen devient la première femme à être nommée Ministre de défense en Allemagne, poste qu’elle occupe pendant 6 années, durant lesquelles elle a fait face à la crise de Crimée de 2014, la crise migratoire en Allemagne de 2015 et le combat contre le terrorisme islamique en Europe, d'entre autres.

Le 16 juin 2019, elle est élue Présidente de la Commission européenne, devenant ainsi la première femme à diriger cette organisation multinationale.

Autres faits

Après 14 années dans le cabinet fédéral d’Angela Merkel, elle est devenue la collaboratrice de plus longue date de la chancelière allemande.

Alors qu’elle étudiait à la London School of Economics, elle était connue en tant que Rose Ladson, nom qu’elle a emprunté de son arrière-grand-mère américaine comme une mesure de protection recommandée par l’agence Scotland Yard.

De son expérience dans la capitale de Grande-Bretagne elle exprime :
« Pour moi, Londres était l'incarnation de la modernité : la liberté, la joie de vivre ; il fallait tout essayer. Cela m'a procuré une liberté que je tiens jusqu'à aujourd'hui. De plues, j'ai gardé une autre chose : la prise de conscience que des cultures différentes peuvent très bien s'entendre ».

Depuis son enfance, sa famille la connaît par son surnom, « Röschen », le diminutif en allemand de « rose ».

Ursula von Leyden et son mari ont 7 enfants ensemble.

Tweets

Ursula von der Leyen : @@vonderleyen

ANNONCE

Découvrez plus de leaders européens par email

Plateforme utilisée : MailChimp

Video

Autres liens

Livres

« Wir müssen unser Land für die Frauen verändern », Bertelsmann, 2007, (ISBN 978-3-570-00959-8)
« Familie gewinnt », Bertelsmann Foundation, 2007, (ISBN 978-3-89204-927-2)

Récompenses

2017 : Grand-croix de l'ordre du Mérite de la république de Lituanie